Le changement climatique marque le débat public. Les appels à davantage de durabilité et de protection de l’environnement se font toujours plus véhéments. Les entreprises du secteur financier, en particulier, sont sujettes à des critiques toujours plus soutenues.

Ces exigences placent les banques, les gestionnaires de patrimoine et les caisses de pension face à d’importants défis. En effet, l’adage «Fais ce que je dis, pas ce que je fais» vaut également en matière de durabilité. Les exigences de rendements durables peuvent entrer en collision avec les exigences d’action durable. Un point fait toutefois l’unanimité: cela vaut la peine d’anticiper les attentes extérieures et d’adapter sa communication en conséquence.

Afin qu’une «préoccupation» ne se transforme pas en crise, Farner a développé un paquet de protection pour les sociétés du secteur financier. Elles peuvent ainsi évaluer, à court terme et à moindres coûts, dans quelle mesure elles sont réellement prêtes pour le débat climatique.

Contact : Dominic Thalmann

Abonnez-vous à notre infolettre